Coucou les amis, tout d’abord je tiens à m’excuser de ne pas avoir pu publier ce Dimanche mais j’étais clouée au lit ! J’espère que vous ne m’en voulez pas trop ?! Pour la peine je reviens avec un article où je donne quelques conseils pour apprendre à commencer à s’aimer !  Comme d’habitude, je vous informe qu’il n’y a pas qu’une seule vérité et que je ne détiens pas de solution miracle. Ces conseils que je vous donne aujourd’hui sont simplement ceux que j’applique dans ma vie quotidienne, et qui m’aident en effet à m’aimer et à m’accepter telle que je suis.   

 

      1. Faire la paix avec soi-même et son passé

On ne cessera jamais de le répéter mais notre plus grand ennemi c’est nous ! Alors comment pouvons-nous nous aimer si nous ne cessons de batailler contre nous-même ? Tout d’abord il faut prendre conscience du problème, il faut prendre conscience qu’on ne s’aime pas et qu’à cause de ça, notre vie est difficile, qu’elle stagne et que parfois même, elle devient un enfer.

Oui oui, le fait de ne pas s’aimer peut engendrer beaucoup de choses négatives dans notre vie quotidienne : difficultés à trouver un job, difficultés en amour, isolement etc. Bref c’est pas la joie quand on ne s’aime pas !

Pour remédier à ça, il faut dans un premier temps faire la paix avec soi-même et avec son passé !  Ce que j’ai fait pour y parvenir, (cela va peut-être vous paraitre ridicule) c’est de me poster devant mon miroir et de me « regarder en face », droit dans les yeux. Je peux vous assurer que cela fait un drôle d’effet, cela fait remonter beaucoup de choses à la surface. Il faut se laisser envahir par toutes les sensations et émotions qui arrivent à nous, et les accepter.

Toujours en se regardant dans les yeux, il faut verbaliser les choses négatives qui vous pèsent, les choses qui vous culpabilisent depuis longtemps, les choses dont vous avez honte, dont vous n’êtes pas fier. Bref toutes ces choses que vous avez refoulées, cachées loin, très loin dans votre esprit, jusqu’à presque les oublier. Vous allez les faire remonter à la surface, vous allez les crier, les dire, les nommer, les prononcer, les articuler devant votre reflet dans le miroir !

Une fois cela effectué, il est nécessaire de vous pardonner en vous regardant, toujours droit dans les yeux. Par cette action, vous allez faire la paix avec vous-même et votre histoire.

 Enfin, vous allez pouvoir réintégrer ce vécu (pardonné), dans votre conscience.

Pourquoi je pense que c’est important de réhabiliter les choses qui vous pesaient dans le passé ? Tout simplement car ces choses font partie de vous, ce sont également ces choses qui font votre identité, qui font qui vous êtes. Parfois, ce sont mêmes les clefs à vos agissements dans le présent (nous sommes souvent conditionnés par notre passé) ! Voilà pourquoi il est essentiel à mes yeux de les reconnaitre et de faire la paix avec elles.

IMG_1597

2. Prendre confiance en soi

Aaaaaahhhhhhhhhh la confiance en soi, en voilà des jolis mots ! On en parle partout, tout le temps, on en mange a toute les sauces : dans tous les magazines féminins, à la télé, chez le psy…

Et bien pas de chance les amis, car il est encore question de ça ici, après tout si on en parle si souvent, c’est qu’il doit bien y avoir une raison ?! La raison c’est que la confiance en soi est la plus part du temps la clef a beaucoup de maux.

Et pour apprendre à s’aimer ? Et ben on y coupe pas, c’est l’une des clefs !

« Il faut se connaitre pour s’aimer » m’a dit un jour mon professeur de philosophie. Cette phrase a été un déclencheur pour moi. C’est ainsi que j’ai réalisé que sans la confiance en soi, qui permet l’expérimentation (l’expérience) des choses de la vie, je ne pourrais jamais savoir qui je suis réellement et donc m’aimer pour ce que je suis, avec mes qualités, mes défauts, mes forces et mes faiblesses.

Prendre confiance en soi n’est pas une affaire facile… c’est un travail de tous les jours, de longue haleine où les embuches sont nombreuses : remises en questions, personnes jugeant et/ou jaugeant la personne que nous sommes, prises de consciences, choix de vie… Bref si vous n’avez jamais douté de vous au moins une fois dans votre vie, jetez moi la première pierre!

Le tout est d’arriver à ne pas trop douter de soi. Pour cela j’apprends au quotidien à me débarrasser de mes croyances limitantes (les quoi ?!), mais si, vous savez, toutes ces phrases qu’on ne cesse de se répéter au quotidien : « j’y arriverais pas »,  « je suis trop nul/lle », « c’est trop dur pour moi », « désolé/e ça je peux pas le faire », « je ne le mérite pas », « je suis trop ceci / Ou pas assez cela » etc . En clair, ce sont toutes les pensées qui nous empêchent d’accéder à notre plein potentiel dans la vie.

La vrai question que je me pose quand je rencontre une de ces difficultés est : « es-tu sure a 100% de ne pas pouvoir le faire ? », et bien non ! (ce qui prouve que je suis sur la bonne voie) ! Et vous ? Faites le test !

Se débarrasser de ses croyances limitantes est un grand pas vers la confiance en soi ! (je pense faire un article complet sur les croyances limitantes d’ici peu)

Apres il faut réussir à s’accepter tel que l’on est avec ses qualités et ses « défauts »… Là encore le chemin est long. Pour le coup c’est ma sœur de 15 ans qui m’a donné un cours de confiance en soi ! Je l’ai surprise une fois devant sa glace en train de se dire « je m’aime, je m’aime, je m’aime ». Intriguée, je lui ai demandé ce qu’elle faisait, c’est alors qu’elle me répondit le plus naturellement du monde « Bah ça se voit pas ? Je me dis que je m’aime !» et sur ce, elle partit, me laissant un peu perplexe.

Et en fait, elle avait tout à fait raison de faire ça, ce n’est pas du narcissisme, c’est tout simplement prendre confiance en soi en s’acceptant !

J’ai essayé moi-même sa technique devant mon miroir et je peux vous assurer que c’est stupéfiant !

Alors oui je trouve que j’ai un bouton sur le menton, que j’ai les lèvres gercées, les cheveux plats et trop fins, que j’ai une petite poitrine, un œil pas droit et trop de tache de rousseurs… Mais je m’aime, et j’ai intérêt à apprendre à m’aimer car ces caractéristiques physiques, elles, ne sont pas prêtent de partir !

Et j’ai surtout remarqué que quand je m’aime (physiquement), les gens le remarquent, le voient, le ressentent (ça doit être instinctif, animal). Ma démarche est plus sure, je souris…en clair je suis plus avenante et ça se voit !

Quand on a confiance en soi, on agit, on fait et on entreprend plus facilement. La confiance en soi est un moteur !

11667405_10207313991033729_4895419353696394806_n

       3. Arrêter de se comparer et apprendre à se féliciter

Enfin, je pense que pour apprendre à s’aimer, il est grand temps d’arrêter de se comparer aux autres ! J’entends souvent les gens (et moi la première) dire « Oui mais regarde, lui il a ça » « oui mais lui il fait ça » « il a trop de chance »… Autant de phrases qui finissent par m’agacer car en fin de compte, on n’est pas dans la vie de l’autre personne. On ne sait pas ce qu’il a entrepris pour en arriver là où il est, on ne connait pas ses sacrifices, on ne sait pas s’il est heureux… Bref on ne connait pas sa vie et on s’en fiche car on a déjà beaucoup à faire avec la nôtre !

Je pense donc qu’il est grand temps de regarder dans « notre assiette » si je puis dire, et de se dire qu’en fin de compte ce n’est pas si mal. Il est temps qu’on se reconnaisse une certaine valeur ! Nous avons gravi nombre de marches pour en être où nous sommes aujourd’hui, il faut le prendre en compte.  En passant notre temps à se comparer aux autres et à les envier, en fin de compte, on en devient triste et aigri, on finit par ce dire qu’on est nul et BIM c’est à nouveau l’engrenage du désamour de soi !

Pour éviter cette situation, regardez toutes les épreuves de votre vie, toutes les choses que vous avez accomplies et surmontées : le bac, le permis, des entretiens d’embauches, le premier job, un accouchement, un décès, des ruptures amoureuses… La vie quoi ! Vous êtes toujours en vie ? Bien ! Alors par pitié, soyez plus indulgent avec vous-même et (comme je le disais plus haut), reconnaissez-vous de la valeur, car vous comptez pour des gens, car vous êtes surement un modèle pour quelqu’un (votre frère, sœur, enfants, mari, femme…), car vous avez forcément quelque chose à apporter à ce monde !

Félicitez-vous tous les jours des petites choses que vous accomplissez ! Félicitez-vous davantage quand c’est un « échec », car vous aurez eu le mérite d’essayer ! Félicitez-vous tous les jours d’avoir le courage de mettre un pied devant l’autre malgré les épreuves que vous pouvez traverser !

Plus vous vous féliciterez, plus votre regard changera sur vous. Plus votre confiance en vous grandira et plus vous apprendrez à vous aimer ! Si vous vous aimez, vous dégagerez des énergies positives tout autour de vous, qui vous apporteront à leur tour, de belles choses dans votre vie ! C’est aussi simple que ça ;)

IMG_2880

Ps : Je tiens également à vous rappeler que tout est possible à celui qui décide de devenir acteur de sa vie, rien n’est figé, rien n’est bloqué ! Seulement, c’est à nous de décider QUAND dire STOP ! Personne ne peut le faire à notre place, personne ne viendra nous prendre par la main, personne ne viendra nous réveiller ! La claque qui vous réveillera, c’est vous qui la provoquerez ! Le chemin, vous serez seul à le parcourir, alors faites en sorte qu’il se passe pour le mieux !

Et AIMEZ- VOUS, vous êtes tous BEAUX !